Rechercher
Close this search box.

Quels sont les inconvénients et les limites de l’assurance-crédit ?

Table des matières

dernière mise à jour le : 29/08/2023

Les assurances-crédit sont des garanties qui vous indemnisent en cas d’imprévus dans des circonstances graves ou en cas de problème dont l’occurrence ne dépend pas de vous. Les assurances-crédit couvrent la totalité de vos dettes lorsque votre condition ne vous permet pas de payer vos mensualités.

Ces assurances sont coûteuses et peuvent être risquées pour les personnes ayant de faibles revenus. Leur montant peut représenter plus de 30 % du crédit emprunté.

Les assurances-crédit ne sont pas obligatoires, mais elles sont indispensables pour contracter un prêt auprès d’une banque. Elles constituent une garantie pour la banque en cas de défaut de paiement de l’emprunteur pour cause de maladie grave, d’invalidité ou de décès.

Les contrats assurances-crédit prévoient des délais de carence ou délais d’attente. C’est une période en début de contrat de prêt durant laquelle l’assurance ne fonctionne pas.

S’il vous arrive des accidents provoquant votre invalidité ou votre décès, ou si vous contractez une maladie grave durant cette période, l’assurance n’indemnise pas la banque pour les mensualités que vous ne pouvez pas payer.

Vous devez trouver une solution autre que l’assurance-crédit pour régler votre dette.

Les conditions d’adhésion et de résiliation à un contrat d’assurance-crédit sont complexes. Ces assurances ne sont pas faites pour les personnes ayant une situation financière instable ou pour les personnes dans de mauvaises conditions de santé.

Comment fonctionne une assurance-crédit ?

L’assurance de prêt est un contrat qui propose aux assurés une offre pour couvrir le paiement de leur prêt en cas de maladie, d’incapacité de travail temporaire ou permanente ou en cas de décès. L’assurance se charge de payer les mensualités à la place de l’emprunteur qui ne peut plus le faire.

Il existe deux catégories d’assurance-crédit : l’assurance-crédit pour le commerce intérieur et l’assurance-crédit à l’exportation, qui se décline en assurance-crédit individuelle à court terme et en assurance-crédit individuelle des risques pour les contrats et les projets.

Ne manquez pas :  Rachat de crédit professionnel : est-il possible de faire une demande ?

Les assurances-crédit comportent des garanties définies au préalable et entrent en jeu en cas de :

  • licenciement économique : l’assurance-crédit vous allège de vos dettes quand vous perdez votre emploi (les cas de démission et de perte d’emploi pour faute grave ne sont pas pris en compte) ;
  • invalidité qui vous permet d’être indemnisé quand vous vous trouvez dans l’incapacité totale ou partielle d’exercer votre métier ;
  • perte totale et irréversible d’autonomie : une garantie s’applique quand, suite à un accident grave, vous vous trouvez dans l’incapacité totale de générer des revenus ;
  • décès : la garantie en cas de décès est la plus exigée par les services de prêt, elle permet à l’assurance de régler toutes vos dettes à votre mort.

L’assurance-crédit vous donne la possibilité de :

  • Prendre en charge les remboursements de vos prêts en cas de problème de santé ou d’accident grave. Elle permet également de protéger votre famille, car en prenant en charge vos dettes, vos proches ne seront plus contraints de les assumer ;
  • Inclure des garanties supplémentaires comme la garantie perte d’emploi : cela permet de couvrir les remboursements pendant une période de chômage ;
  • Rassurer les banques et les institutions financières. Les banques exigent des assurances avant d’accepter de vous octroyer des prêts, surtout s’il s’agit de grandes sommes ;
  • Augmenter votre capacité financière auprès des banques ;
  • Attirer les potentiels investisseurs et partenaires de votre entreprise, car ils seront sûrs de votre solvabilité et que les pertes seront minimisées en cas de problème.

Souscrire à une assurance apparaît est indispensable pour toute personne qui désire souscrire à un crédit. Les assurances-crédit ont cependant des limites et des inconvénients.

Les limites et les inconvénients des assurances-crédit

Limitations internes de l’assureur

Les compagnies d’assurance fournissent des garanties représentant des montants cumulés de centaines de milliards d’euros. Elles ne peuvent se permettre d’avoir une probabilité de risque significative dans les garanties fournies. Les assurances-crédit sont contraignantes pour les particuliers, sauf pour les clients sans risque.

Ne manquez pas :  Emprunter quand on est jeune, quelles solutions ?

Le risque pour l’assureur correspond à l’addition des garanties fournies. L’assurance-crédit peut être contraignante lors de la demande d’une nouvelle garantie. L’assuré n’obtient pas la garantie requise pour causede limitations internes de l’assureur.

L’inconvénient de cette approche est que l’obtention d’une garantie suffisante de l’assuré n’entraîne pas la négociation de conditions de paiement plus favorables ou de garanties de paiement. L’assuré se satisfait des conditions standards, car il sait qu’il est couvert par l’assureur, au détriment de sa trésorerie.

Il en résulte des délais de paiement courts et un désintérêt pour l’assurance de prêt.

Coût élevé

L’inconvénient principal des assurances-crédit est leur coût élevé. Dans le cadre de prêt immobilier, les durées de remboursement sont longues, parfois jusqu’à 35 ans et plus, cela fait gonfler le coût de l’assurance et le nombre des mensualités.

Les montants que vous payez à l’assureur représentent une partie importante du capital emprunté : jusqu’à plus de 30 % du coût d’emprunt. Vous allez devoir payer un montant presque à la hauteur de votre prêt initial.

C’est une situation désavantageuse pour une personne qui a un revenu limité ou pour une entreprise qui vient de lancer ses activités.

Délais de carence

Les assurances-crédit imposent des délais de carence ; à la signature d’une offre de prêt immobilier, il y a un délai de carence qui peut durer jusqu’à 12 mois. L’assurance ne prendra en charge aucune dette dans cette période, même dans des cas graves.

Si vous faites un accident ou perdez votre emploi dans l’espace des 12 mois qui suivent votre souscription, l’assurance sera lavée de toute responsabilité devant la loi. Vous devez donc vous tourner vers votre entourage pour payer vos dettes.

Ne manquez pas :  Pourquoi simuler un crédit immobilier ?

Dans le cas où vous ne trouvez pas de solution pour payer vos mensualités, vous pourriez recevoir des amendes ou faire de la prison pour non-paiement de vos dettes.

Conditions d’adhésion et de résiliation complexes

Les conditions pour résilier une assurance sont complexes. Vous pouvez résilier une assurance emprunteur pendant la première année qui suit la souscription et à chaque date anniversaire.

Si vous souscrivez à une assurance, autre que celle qui couvre votre crédit, la nouvelle offre d’assurance doit présenter des garanties au moins équivalentes, ce qui complique les démarches.

Les assurances sont difficiles à obtenir, car les assureurs sont sélectifs quand il s’agit des risques à couvrir. Si vous avez une situation financière instable ou si vous avez des problèmes de santé, il vous sera difficile, voire impossible, d’obtenir une assurance.

C’est un obstacle à l’obtention d’un crédit parce que les assurances-crédit sont demandées par les structures de prêt. Les banques et les institutions financières rejettent les demandes de crédit, quand la personne ou l’entreprise concernée, ne possède pas une assurance adéquate pour parer les imprévus.

La souscription d’un contrat d’assurance-crédit vous rend dépendant de ce dernier. Souscrire à un prêt revient en pratique à déléguer partiellement la gestion du risque client. Des encours clients peuvent être refusés par un fournisseur en l’absence de validation par l’assureur.

Cela va vous ralentir, car le processus de traitement de l’assureur est très long.

Il convient de faire un travail au préalable afin d’analyser les risques et les limites pour déterminer si le recours à l’assurance est nécessaire. Avant toute souscription, comparez les offres des assureurs pour déterminer les garanties répondant le mieux à vos besoins au meilleur rapport qualité-prix.

Pesez le pour et le contre, évaluez les avantages que vous offre l’assurance en question et les inconvénients qui en découlent si vous y souscrivez.