Rechercher
Close this search box.

Versement sur avance progressive : fonctionnement, intérêts et avantages

Table des matières

dernière mise à jour le : 29/08/2023

Pour réaliser des projets, on fait recours aux prêts dans une banque ou une structure en la matière. Cela permet de réaliser le projet même si on n’a pas au départ la totalité de la somme qu’il faut. Évidemment, il faut rembourser le crédit.

Lors de la signature du contrat de prêt, vous êtes informé du mode de remboursement. Certains crédits tels que le crédit immobilier peuvent être remboursés de manière classique ou par versement sur avance progressive.

Si vous voulez demander un prêt à une structure et vous réfléchissez sur le mode de paiement. Vous pouvez opter pour un versement sur avancement progressif. Mais vous devez en informer la structure qui vous accorde le prêt avant la signature du contrat.

Le versement ou remboursement sur avance progressive est le mode de remboursement du prêt à remboursement progressif. Le prêt à mensualité progressif est un prêt à taux fixe dont la mensualité progresse au fur et à mesure du versement.

Il permet à l’emprunteur de diminuer la durée de l’emprunt et de faire des économies comparativement au prêt classique. Il est accordé aux personnes dont les revenus sont certains d’augmenter tels que les fonctionnaires, les cadres, les emprunteurs locatifs et les personnes en début de carrière avec un futur prometteur.

Qu’est-ce que le versement sur avance progressive ?

Le versement sur avance progressive est le mode de paiement d’un prêt progressif. Le prêt à remboursement progressif est un prêt à taux fixe dont la mensualité progresse au fur et à mesure du versement.

La progression est connue et fixée à l’avance dans les clauses du contrat. Le prêt à versement sur avance progressive est différent du prêt classique. Ce dernier est à mensualité constante, c’est-à-dire que vous remboursez le même montant chaque mois jusqu’au dernier mois.

Le crédit à versement sur avance progressive est un crédit avec un taux fixe: le taux d’intérêt ne varie pas. Cependant, le taux de progression change périodiquement. La périodicité est fixée dès le départ avant la signature du contrat. Très souvent, elle est annuelle. Cela veut dire que votre mensualité va augmenter chaque année.

Ne manquez pas :  Pourquoi simuler un crédit immobilier ?

Des offres de crédits à remboursement sur avance progressive peuvent vous proposer ou accepter une demande de cinq années d’intervalle entre chaque augmentation. C’est un cas rare, mais accepté si la demande est justifiée par une situation particulière.

Quant au taux d’intérêt, elle n’excède pas 1% par an pour les jeunes entrepreneurs et les primo-accédants, et 1,5% pour les investisseurs emprunteurs locatifs.

Le crédit à remboursement sur avance progressive est une formule qui permet d’alléger les premières mensualités. Il est adapté lorsque l’emprunteur est certain que ses revenus progressent durant les années de remboursement.

Il s’agit des personnes qui sont en début de carrière, et qui sont certaines d’avoir une augmentation régulière de revenu.

Comment fonctionne le prêt à versement sur avance progressive ?

La particularité du crédit progressif est la mensualité qui augmente graduellement. Au début de l’emprunt, les mensualités sont faibles, mais à la fin, elles sont élevées. Cela permet au débiteur de les adapter en fonction de ses revenus.

Le taux d’augmentation n’est pas décidé de manière anarchique, il est négocié avec l’établissement qui vous accorde le prêt. Tout dépend de la politique de l’établissement bancaire et de la durée du prêt.

Pour être certain d’obtenir un crédit à versement sur avance progressive, l’établissement bancaire va se baser survos revenus et leur potentiel d’accroissement progressif, sur vos apports personnels et sur votre capacité d’emprunt.

La capacité d’emprunt peut être boostée par la progressivité des mensualités. L’établissement bancaire va déterminer le montant des mensualités initiales.

Le crédit à versement sur avance progressive doit respecter la règle des 35% de taux d’endettement ou taux d’effort. Le taux d’endettement est la possibilité de dédier environ un tiers de ses revenus au versement des échéances d’un prêt immobilier.

Ne manquez pas :  Comment calculer le montant d'un prêt immobilier ?

Ce taux était habituellement à 33% des revenus. Cela veut dire que le montant des remboursements mensuels ne devait pas dépasser 33% du reste à vivre mensuel de l’emprunteur.

En janvier 2021, le Haut Conseil de stabilité financière a modifié le taux d’endettement. De 33%, il est passé à 35%. C’est une marge de confort requise par les banques. Lorsque le taux d’endettement est supérieur, cela induit des risques de défaut de paiement.

Les banques souhaitent se prémunir de ces situations. Cependant, certaines banques acceptent d’augmenter légèrement le taux d’endettement. Cela dépend du profil de l’emprunteur.

En quoi le versement sur avance progressive est-il avantageux ?

Le prêt à versement sur avance progressive est préféré au type de prêt classique, car il présente de nombreux avantages.

Il permet de:

  • Bénéficier d’un prêt moins long, parce qu’il s’étale sur une durée plus courte en raison de ses mensualités qui s’élèvent progressivement ;
  • Emprunter une somme conséquente avec une durée de crédit égale ;
  • Alléger les mensualités durant les premières années pendant que le revenu augmente.

Le prêt à versement sur avance progressive favorise un coût global moins élevé

Avec un emprunt à remboursement progressif, la durée de remboursement est inférieure à celle du prêt classique. Une durée de remboursement moins long rime avec moins d’intérêt. Le crédit progressif engendre une économie sur le coût total de l’emprunt.

Par exemple, vous avez envie d’acquérir un bien immobilier et pour ce faire, vous avez besoin d’emprunter la somme de 300 000€.Si vous optez pour un prêt à remboursement progressif que vous décrochez avec un taux d’emprunt de 1,2%.

Et que vous vous engagez sur une durée de 20ans avec une augmentation annuelle de 1% sur la mensualité. Vous solderez le prêt progressif en 18ans grâce au mécanisme des échéances progressives. Et vous allez faire une économie de 3 000€ comparativement au prêt classique.

Ne manquez pas :  Quels sont les inconvénients et les limites de l’assurance-crédit ?

Par ailleurs, si vous décidiez de rembourser l’emprunt de 300 000€ sur une durée de 25ans, vous économiseriez plus. Grâce au mécanisme des échéances progressives, vous allez rembourser votre emprunt sur une durée de 22ans au lieu de 25ans, et ceci avec une plus grande économie de 4 262€.

La différence est substantielle lorsque la durée d’emprunt est longue.

Le prêt progressif vous donne la possibilité d’emprunter plus

Votre capacité d’emprunt est calculée en fonction de votre taux d’effort avant la signature du contrat de prêt. Le taux d’effort est calculé en fonction de la mensualité de départ. Les revenus de l’emprunteur augmentent parallèlement à sa potentialité d’emprunt. Le prêt progressif peut vous permettre d’emprunter plus, à durée égale.

Qui peut demander un crédit à versement sur avance progressive ?

Le prêt à versement progressif ne concerne pas tous les profils. Il concerne deux catégories de travailleurs. Il s’agit des fonctionnaires et des cadres. Les fonctionnaires sont éligibles aux prêts à remboursement sur avance progressive, car ils ont un emploi garanti à vie et leur indice de traitement progresse régulièrement.

Quant aux cadres, ils disposent de belles perspectives d’évolution et d’une progression salariale non négligeable. Il n’est pas stipulé que seuls les cadres et les fonctionnaires peuvent obtenir un prêt à remboursement sur avance progressive. Ils ont juste plus de chance d’en obtenir facilement en raison de la certitude de leur progression salariale et des avantages de leur emploi.

Un investisseur locatif peut tenter d’obtenir ce type de prêt. Les loyers sont un autre type de revenus progressifs. Il suffit que l’emprunteur investisseur locatif consulte son courtier pour être mieux dirigé.