juillet 24, 2021
argent mains femme

Ces pays où l’on paie moins d’impôts

Lorsque l’on réalise que nos revenus disparaissent, un peu trop, sous forme d’impôts, il est tout à fait raisonnable de tenter de remédier à ce problème, en trouvant un pays où ceux-ci seront réduits. Cependant, il faut rester vigilant, car un déplacement à l’international des revenus, ne signifie pas nécessairement que nous ne sommes plus responsables fiscalement dans notre pays d’origine. Ceci étant dit, voici quelques suggestions de pays où les impôts sont moins élevés.

La meilleure solution : rester près de la maison

L’argent ne devrait pas modifier notre vie de manière radicale, sinon il est facile de perdre la raison d’être de nos actions, et cela peut se répercuter sur la famille, de manière négative. La solution idéale, afin d’économiser sur les impôts, est donc de rester le plus près possible de notre pays d’origine. C’est le cas d’Andorre, pays situé à la frontière entre la France et l’Espagne. Ce petit État ne fait pas partie de l’Union européenne et sa fiscalité est très différente, offrant un niveau d’impôts et de taxes beaucoup plus bas, que les pays qui l’entourent.

Voici quelques-uns des niveaux d’impôts en Andorre qui vous permettront de juger de l’intérêt de déplacer votre entreprise ou votre famille dans ce pays. Dans le cas de l’IRPF (personnes physiques), il se situe entre 0 % et 10 %. Pour l’IS (sociétés), il se situe à 4.5 %. Ce taux est le plus bas de tous les pays d’Europe. De plus, il n’existe ni IFI, ni droits de succession en Andorre. Mais, pourquoi aller chercher plus loin, alors que de choisir l’Andorre signifie rester près du reste de la famille, en France ?

Les autres options

Tout d’abord, il faut bien comprendre que deux choix s’offrent à vous, si vous avez pris la décision qu’il est temps de réduire vos impôts. La première est de devenir résident d’un pays qui vous permettra de ne pas payer d’impôts, ou dont celui-ci est nul, sur le revenu et les gains en capital. La seconde, est de demander le statut de résident dans un pays où la fiscalité est territoriale. Cela veut dire que vous n’aurez à déclarer, dans le pays, que les revenus que vous gagnez sur ce territoire.

Option 1 : les Bahamas

Les Bahamas représentent une des options numéro un. En effet, il n’existe pas d’impôt sur le revenu dans ce pays. Il n’est pas si difficile d’y devenir résident, non plus. En achetant une résidence de 250 000 dollars US ou plus, votre statut sera garanti à vie. Sinon, des frais de moins de $1 000 par an, pour renouveler votre résidence, vous seront facturés. Mais peu importe le montant d’argent que vous aurez gagné durant l’année, et ce, partout dans le monde, le pays ne vous fera payer aucun impôt sur celui-ci.

Option 2

Il existe un bon nombre de pays qui ne font pas payer d’impôts sur les revenus gagnés à l’étranger. Bien que ce ne soit pas la solution ultime, pour certaines personnes, cela peut être efficace, au niveau fiscal. Voici quelques suggestions de pays :

Anguilla

Si vous évoluez dans le monde bancaire, il est certain que vous connaissez cette petite île qui fait partie des Antilles, dans les Caraïbes. Elle est en effet un des acteurs dans le monde de la banque offshore.

Costa Rica

Le Costa Rica est un choix intéressant, pour sa qualité de vie. Ce pays d’Amérique Centrale est en effet connu pour le bien-être de ses habitants. Toute personne pouvant démontrer des revenus mensuels de 2 500 dollars US et plus, pourra devenir résident du Costa Rica, si elle importe ce montant dans le pays.

Il ne fait aucun doute que la priorité de notre vie ne peut être l’argent. Dans cette optique, Andorre demeure la solution idéale, car elle permet aux Français de rester près de la maison. Et cela n’a tout simplement pas de prix.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *