septembre 25, 2021
jeune argent études

Emprunter quand on est jeune, quelles solutions ?

Que ce soit pour financer le permis de conduire ou l’achat de la première voiture, pour financer les études supérieures et la location d’un logement, les jeunes ont bien souvent besoin de liquidités pour commencer à rentrer dans la vie active. Des solutions ont été mises en place pour les aider dans leur développement.

Qu’en est-il des solutions de crédit pour les jeunes ?

Lorsque les jeunes commencent leurs vies actives, les économies ou les revenus ne sont généralement pas suffisants. Pour pouvoir bénéficier d’un crédit quand on est jeune, il faut être majeur. Il n’est pas possible, en France, de souscrire à un crédit quand on a moins de 18 ans. Quelques solutions de financement s’offrent aux étudiants ou aux jeunes actifs, afin de simplifier leurs entrées dans la vie active.

Par exemple, à un euro par jour, le permis de conduire est plus accessible. Ce type de crédit est accordé aux jeunes âgés entre 18 et 25 ans. Cette aide concerne les différentes catégories de permis A2, A1 ou B. Ce prêt est à taux zéro et c’est l’État qui vient prendre en charge les intérêts. Ainsi, les futurs jeunes permis peuvent emprunter à hauteur de 600 jusqu’à 1 200 €.

La mensualité ne peut pas dépasser les 30 € par mois, c’est pourquoi il est appelé permis à un euro par jour. Les démarches pour obtenir ce crédit sont simples. Il faut d’abord trouver une auto-école labellisée “qualité des formations au sein des écoles de conduite” et par la suite trouver un établissement financier qui est partenaire de cette opération auprès de l’État.

Le prêt étudiant, une solution pour continuer les études supérieures

Entre les frais de scolarité et les à-côtés comme le logement, les courses, le transport et le matériel, il est difficile pour les jeunes de sortir une grosse somme d’argent. Le montant d’un prêt étudiant peut atteindre jusqu’à 50 000 € avec un remboursement échelonné sur 11 ans. Autour de 1 %, le taux d’intérêt pour un crédit étudiant fait partie des moins élevés.

L’avantage, c’est que le jeune emprunteur ne rembourse son crédit que lorsque ses études sont terminées. Pour en bénéficier, il faut être étudiant, avoir moins de 30 ans et être majeur. Il suffit juste de trouver l’établissement bancaire qui acceptera la demande d’emprunt, en fonction du projet d’étude.

Sans avoir besoin de fournir des justificatifs de dépenses, le Prêt Jeunes Actifs pour les moins de 29 ans permet aux jeunes de financer de petits projets. Le montant peut atteindre les 7 000 € en fonction du besoin. Il est possible de faire une demande en ligne auprès d’une banque pour évaluer le montant qu’il est possible de bénéficier. Les mensualités peuvent être adaptées selon le budget.

Epargner pour la retraite en début de vie de active

Il existe de nombreuses solutions pour mettre de l’argent de côté pour préparer la retraite. Bien évidemment, il faut commencer à épargner dès le plus jeune âge. Diversifier ses revenus, investir ou acheter une résidence principale sont également de bons moyens pour préparer la future retraite. Il faut savoir que le travail étudiant est également pris en compte par la caisse de retraite pour le calcul final des allocations retraites.

Lancé en 2019 dans le cadre de la loi Pacte, le Plan d’Épargne Retraite est de plus en plus plébiscité par les Français. De nombreux professionnels, comme des sites de comparatif des plans épargnes retraite, permettent d’aiguiller les jeunes qui veulent souscrire ce type de contrat. Souscrire à ce type de plan d’épargne se fait auprès d’un établissement financier. Il fonctionne sur le principe d’un versement volontaire d’une somme d’argent, à la fréquence souhaitée.

Il permet une défiscalisation à hauteur de 10 % sur les revenus professionnels nets de cotisations sociales, avec une déduction maximale de 32 909 €. Ou il atteint 4 114 € de défiscalisation si la déduction maximale est atteinte. Sur la fiche en ligne de déclaration des impôts, dans la rubrique des revenus, le montant versé sur une année doit apparaître dans la case 6NS concernant les cotisations versées sur les nouveaux plans d’épargne retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *